Articles

Chanter, ma thérapie

Image
Hello mes k-followers, 

Nouvel article pour vous parler de ma passion cachée.
Quoi que pas si cachée que cela au final...

L E    C H A N T 
Oui, j'adore chanter.
Pour tout vous dire, je "chante" depuis toute jeune.
Je mets bien "chanter" entre guillemets parce que bon... Dieu seul sait (les jurys de Nouvelle Star, PopStar, The Voice aussi, eux-seuls, pourraient savoir) si je sais vraiment chanter ou non.

Mais, qu'est ce qu'on s'en fout... No matter Je chante pour le plaisiiiiir. Et çaaaa, ça fait du bien !!!

Singing faces...



1. MES DÉBUTS D'ARTISTE 
Bah quoi ??!! :) on en a tous un non ?

Jeune, j'ai commencé la chorale et le théatre au collège en 5ème à 12-13 ans, en finissant l'année par chanter "toutes les femmes de ta viiiiiiie", en moi réunies...." dans un version remasteurisée de Barbe bleue version années 2000 et en habit de sorcière.
Je vous épargne les détails.
C'est vraiment entre 14 et 19 ans, que j'ai chantéééé,…

Concours photo Estée Lauder - Pink Ribbon

Image
Hello mes k-followers,

Nouvel article pour vous partager ma participation au concours photo Estée Lauder*
Célèbre marque américaine de cosmétiques, parfums, soins de la peau et de produits pour les cheveux.
Une marque qui prend s'engage à prendre tellement soin de la peau, qu'elle est reconnu, depuis 1992, pour être le 
"symbole international de la campagne de sensibilisation sur l'importance du dépistage précoce du cancer du sein.Grâce à elle, le mois d'octobre est devenu à travers le monde le rendez-vous annuel de cette campagne de sensibilisation.http://pinkribbonaward.fr/estee-lauder-le-ruban-rose
Pour la faire assez courte, c'est la vice présidente de la marque de l'époque, Evelyne H. Lauder, qui a institué et poussé la Recherche pour la lutte contre le cancer du sein. Ainsi, elle a aussi démontré l'importance du dépistage précoce en levant des fonds pour la cause.

Merci Evelyne.
Fervente passionnée d'art et surtout de photographie, elle a i…

Take me back to my Thalassotherapy

Image
Il y a un peu plus d'un an, j'avais décidé de partir me faire chouchouter en séjour bien-être.

Je me sentais capable d'y aller toute seule, tellement le besoin était fort, mais je me suis vite résignée à me dire que c'était quand même plus sympa à plusieurs.

Bref.

J'avais besoin de trouver l'endroit qui m'inspirerait, pas trop loin, pas trop près. Et à un prix intéressant.
L'endroit parfait pour se recentrer sur soi à un moment opportun afin de se reposer et de lâcher prise.

J'ai commencé un petit benchmark internet (= état des lieux de ce qui se fait, ce qui existe, à quel prix, surtout où, et avec quelles activités afin de croiser toutes les informations... ouep déformation professionnelle).

Dès le départ il fallait déjà faire un choix sur le type de cures.
Car personnellement, je ne connaissais pas la différence entre tous les termes et appellations et j'englobais tout sous le nom de "thalasso".

Mais non.

Déjà, il faut savoir qu'une cur…

La ménopause à 28 ans

Image
👀

Oui, oui, c'est possible !
Je n'ai pas entre 45 et 55 ans comme le disent les statistiques, j'en ai bien 29.

On parle alors de ménopause précoce.

Sujet délicat que je partage avec vous aujourd'hui.
Vous me direz comme tous les sujets sur ce blog, cette maladie... sont toujours plus délicats les uns que les autres.

Celui là et celui sur ma perte de cheveux sont les 2 les plus durs à faire. Les sujets les plus durs sur lesquels parler.

Ça fait presqu'un an que je dois poster cet article, allons-y !
_ Au début de tout ça, dans mon 5ème article, je vous avais parlé de la MIV (non, tjrs pas MIF, ni MILF, ni FIV... une MIV = Maturation In Vitro). Etape pendant laquelle j'avais dû faire congeler mes ovocytes et les faire maturer ensuite. Important, afin de les protéger car les traitements qui allaient suivre pouvaient détruire le fonctionnement de mes ovaires, de mes menstruations etc. _

1. Où j'en suis de ma check-list ? 

↠ Congélation des ovocytes, ça, c'est fait …

Etape fatidique : l'après chimio... STEP 1

Image
ETAPE FATIDIQUE : Vivre sa nouvelle tête. Après la chimio...


- STEP 1 -
Pouaaaah !
Pas facile hin...

Ce matin, je suis tombée sur un fichier de mon ordinateur avec pleins de photos de moi...
Des photos du début de mon combat, après les débuts de chimio... Et c'était pas jojo !!
Je vous refait le topo : 1. Début de la chimiothérapie fin Juillet 2016 avec 1 séance toutes les 3 semaines pendant 6 mois. Sacré rythme. Pas le temps de reprendre des forces qu'il fallait enchaîner. Un vrai légume ! Dès le départ, on m'explique les effets secondaires et indésirables des médicaments que je vais ingérer.
Le seul que je retiens ... C'est la perte de cheveux.
Pour MOI, c'était JUSTE pas possible. J'allais perdre ma touf que j'ai mis teeeeellement de temps à faire pousser. J'allais perdre toute ma féminité...
Vraiment pas facile à digérer.
La chimio commence.
La chimio avance.
La chimio m'abîme.
Je commence à avoir des trous dans les cheveux, puis à perdre des poigné…

Le début de la radiothérapie

Image
Après la fin de la chimio en Novembre 2016, on m'a annoncé la suite des festivités :

=> 1 opération
=> Des vacances
=> 1 autre opération



=> 28 séances de radiothérapie

Ce qui signifiait donc des séances de rayons sur la zone du sein qui avait été atteinte, afin de détruire les dernières cellules cancéreuses et bloquer leur capacité à se démultiplier.

Du coup, on me fait l'honneur de me transformer en carte au trésor humaine pour plusieurs semaines !
Les beaux jours arrivaient en même temps que cette nouvelle, j'en étais pas ravie...


As usual, j'ai voulu faire la warrior et ne pas me mettre en arrêt. Je vous avoue avoir même "refuser de me mettre en arrêt" malgré l'insistance de plusieurs médecins. Mais j'aurai dû...
Toutes les séances se sont bien passées, jusqu'aux toutes dernières.
Mais pourquoooooii ?

Malgré la crème à appliquer la peau après chaque séance, la mienne a commencé à s'affiner de jours en jours, je ne comprenais pas.…